CuisineEtc

les petits plaisirs de la vie

Archive pour Uncategorized

Bûches de Noël

DSC04230 DSC04198

Joyeuses fêtes! Voici deux recettes de bûche de Noël que j’ai modifiées en version chocolatier/pâtissier, grâce aux pastilles de chocolat Ocoa pur noir de Cacao Barry, la bûche de ma mère à la crème de marrons et chocolat, la bûche au chocolat de Ricardo. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Tartine proscuitto et brie

La tartine, le grilled cheese, le croque monsieur, toutes ces appellations nécessitent du pain, du fromage et les extras que vous avez sous la main. À vos couteaux!

tartine brie et proscuitto

Lire le reste de cette entrée »

Robert Lepage au BIAN avec Fragmentation

Robert Lepage explique dans cet extrait vidéo, sa démarche artistique des trente dernières années et, ce qui l’a mené à travailler sur l’installation Fragmentation. Le créateur multidisciplinaire a présenté cette adaptation de trois scènes extraites de sa mise en scène de Lipsynch pour le ReACTOR, au MBAM hier soir. Ce système de diffusion 3D conçu par Sarah Kenderdine & Jeffrey Shaw, est composé de six écrans disposés en hexagone autour desquels le public circule munie de lunettes 3D.  Lire le reste de cette entrée »

Poitrine de canard aux framboises

poitrine de canard aux framboises, recette de cuisine de CuisineEtc

Poitrine de canard aux framboises

Adieu fond de canard, de veau, de volaille, j’utilise ce que j’ai sous la main pour mes sauces. Mon côté créatif et pratico pratique!  Cette fois, j’ai utilisé du  jus de canneberges et framboises Ocean Spray, pas le cocktail, mais le jus pour accentuer le goût de ma sauce faite à partir d’échalote sèche, de cidre aux arômes de petits fruits rouges et de framboises fraîches. J’ai utilisé des framboises fraîches que j’ai omis volontairement de cuire parce que le frais, le local, c’est bien meilleur. Plus tard en saison, les canneberges pourront être substituées aux framboises dans cette recette mais cette fois je les ferai cuire.   Lire le reste de cette entrée »

Carnivores infidèles par amour?

hamburger steak sans viande CuisineEtc

hamburger steak sans viande

Jamais deux sans trois! Oui, déjà trois jours en mode végétarien et je me porte bien, très bien même. Mon pastiche Julie&Julia à partir du livre Les Carnivores Infidèles.  Mes hommes survivent à mon changement de statut alimentaire, tout en craignant que mon infidélité ne devienne permanente. Quand ce sont les femmes qui sont infidèles, les hommes ont toujours de la difficulté à l’accepter. C’est pas moi qui le dit se sont les études. Lire le reste de cette entrée »

Lettre à ma mère

 

ma mère

ma mère

Aujourd’hui sur Facebook, l’entreprise Uranium demandait qu’elle est la femme qui vous a le plus marquée? J’ai répondu, c’est ma mère.

Tout un personnage ma mère, elle a fêté en novembre ses 80 ans. Célibataire, elle a immigré au Canada à l’âge de 23 ans, banal! Oui, aujourd’hui mais pas en 1953. Il ne faut pas oublier que les femmes ont obtenu le droit de vote en 1940 au Québec et en 1944 en France. Autres temps, autres mœurs. J’avoue qu’elle avait du cran. Infirmière de profession, elle a donné des cours prénataux à Québec avant de se marier. Instruite à une époque où ce n’était pas la norme, ma mère m’a élevé avec l’idée que j’irai à l’université et que tout était possible pour une femme. Féministe, oui à sa façon mais sans militantisme.

Dès la trentaine, sa santé est devenue défaillante. Ma mère souffre de dystrophie musculaire, une maladie dégénérative qui l’a rendue invalide. À travers cette épreuve, elle a élevé quatre enfants et tenue sa maison avec force, détermination et courage. Je profite de ce centième anniversaire de la journée de la femme pour lui rendre hommage ainsi qu’à toutes ces femmes qui nous permettent aujourd’hui de nous épanouir à titre de citoyenne entière. Sans le féminisme et cette génération de femmes, et d’hommes qui les ont soutenues et encouragées, nous serions comme dans certains pays avec moins de droits que nos fils mineurs.

Cabane à sucre au Pied de Cochon

cabane à sucre au Pied de cochon © CuisineEtc

cabane à sucre au Pied de cochon © CuisineEtc

Quand j’ai reçu cette invitation de Nathalie Rivard qui rédige le blogue Foodies Emporium pour la cabane à sucre au Pied de Cochon, l’endroit affichait complet. Je me suis dit voilà ta chance. «Merci, Nathalie de m’avoir fait découvrir un endroit qui m’a réconcilié avec la cabane à sucre.» Gargantuesque mais fabuleuse que cette expérience gastronomique, à faire au moins une fois dans sa vie.

Salade garnie d'oreilles de Christ © CuisineEtc

Salade garnie d'oreilles de Christ © CuisineEtc

J’ai a*do*ré, tout était excellent, de première qualité, fabuleux, créatif et goûteux, et un must pour une cuisinière… plusieurs plats que je ne cuisine pas. Oreilles de Christ en salade avec noix de Grenoble, méga dés de jambon et de cheddar crémeux nappés d’une vinaigrette à l’érable. Sushis anarchiques aux cretons et saumon, ça prend du culot! J’ai aimé à ma grande surprise cet accord inusité. Les desserts, même ceux qui n’ont pas la dent sucrée seront conquis, nougat glacé hallucinant, crème glacée et barbe à papa à l’érable et même des crêpes frites dans la graisse de canard pour en nommer que quelques-uns.  

sushi creton et saumon  © CuisineEtc

sushi creton et saumon © CuisineEtc

La mère nourricière va de temps en temps au resto mais la cabane à sucre, ça remonte à Mathusalem. La dernière fois, les garçons étaient enfants. Le voisinage avait organisé une sortie de quartier dans un de ces endroits commerciaux qui ont peu à voir avec la cabane à sucre de mon enfance. Nostalgique oui! Oh, que oui! Mais bon les temps changent. Mieux vaut tard que jamais, voici ma première visite à la table du réputé chef Martin Picard dans la version cabane à sucre revisitée.

huîtres sur lit de gros sel © CuisineEtc

huîtres sur lit de gros sel © CuisineEtc

Premier service, des huîtres sur un lit de gros sel, fabuleuses mais pas très traditionnel.

soupe aux pois et foie gras © CuisineEtc

soupe aux pois et foie gras © CuisineEtc

Suivi d’une soupe aux pois avec dés de foie gras, moelleux et fondants. Soupirs! Juste en y repensant.

crêpes au sarrazin et esturgeon fumé

crêpes au sarrazin et esturgeon fumé

Puis, des petites crêpes de sarrasin et esturgeon fumé avec garniture de confit d’oignons et crème sure. Un style blinis particulièrement savoureux. J’ai bien l’intention de reprendre cette idée à la maison. 

Ensuite, salade mixte, romaine, épinards, garnie d’oreilles de Christ (grillades de lard), noix de Grenoble, méga dés de jambon, fromage cheddar crémeux, vinaigrette à l’érable. Je vous l’ai montrée plus haut. Cette vinaigrette, c’est un autre truc à refaire.

Sushi cretons et saumon sauce soya et érable. Très surprenant mais bon.

Omelette de homard © CuisineEtc

Omelette de homard © CuisineEtc

Omelette soufflée avec garniture de homard et de pommes de terre rissolées. Aérien, fin et savoureux. Belle trouvaille.

Fèves au lard fumé et fromage cottage, allure impossible mais délicieux à souhaits.

poulets de Cornouailles © CuisineEtc

poulets de Cornouailles © CuisineEtc

Poulets de Cornouailles grillés têtes et pattes incluses, avis aux cœurs sensibles, accompagnés de gnocchi.

épaule de porcelet à l'érables © CuisineEtc

épaule de porcelet à l'érables © CuisineEtc

Épaule de porcelet, bâtonnets de navet et carotte glacés à l’érable. Comme c’était le dernier plat, j’en ai repris, vraiment cochon.

nougat glacé - crêpes frites - tarte tatin © CuisineEtc

nougat glacé - crêpes frites - tarte tatin © CuisineEtc

La finale, nougat glacé casqué de chocolat avec une crête de barbe à papa à l’érable. Spectaculaire et extraordinaire.

Crêpes frites dans la graisse de canard. Intéressant pour la texture mais sans plus.

Tarte tatin à la pomme caramélisée à la perfection et surmontée d’une boule de glace à l’érable.

tire d'érable © CuisineEtc

tire d'érable © CuisineEtc

Et la tire d’érable sur glace, le seul bémol, j’aurais aimé la déguster dehors sur la neige mais au moins, j’ai pu me sucrer le bec. La tire, c’est un incontournable de la cabane à sucre. Le goût, la texture, c’est sublime, mon sucre préféré, toute autre matière sucrante peut aller se rhabiller. Jamais sans mon sirop d’érable.