CuisineEtc

les petits plaisirs de la vie

Thérèse Casgrain figure patrimoniale canadienne


Thérèse Casgrain

Source : Fondation Thérèse Casgrain http://www.fondationtheresecasgrain.org/?language=fr#!/page_16

Historienne de formation, féministe, rédactrice culturelle et patrimoniale, je ne peux que lancer un appel à tous afin que le gouvernement Harper rende hommage à Mme Thérèse Casgrain d’une façon correspondant à la marque indélébile qu’elle a laissée à notre société. Je vous demande de lui écrire directement à l’adresse suivante : http://pm.gc.ca/fra/contacterlepm

Il y a 75 ans les femmes n’étaient pas des citoyennes entières, soumises aux dictats du père ou du mari, leur fils avaient plus de droits qu’elles. C’est grâce à la pionnière Thérèse Casgrain que nous pouvons aujourd’hui voter, avoir une carrière, l’égalité juridique, faire des emprunts à la banque, recevoir des allocations familiales à notre nom, bref mener une vie en tant que citoyenne pleine et entière de ce pays.

Thérèse Casgrain ne s’est pas consacrée qu’à la cause féminine, elle a mené de nombreuses activités humanistes, pacifistes, politiques, sociales et syndicales tout au long sa vie. Elle siégé au Conseil fédéral du salaire minimum en début de carrière. Cette femme de tête a mobilisé en 1961 plus de 400 femmes pour rencontrer le premier ministre John Diefenbaker afin de plaider pour la paix avant de joindre, en 1962 les rangs de délégation américaine Women’s Strike for Peace et d’intervenir dans plusieurs pays d’Europe et d’Asie puis en 1964 à Moscou. Cette réformatrice s’est également vouée à la protection du consommateur, la justice sociale, aux droits de l’homme et elle s’est opposée à l’armement nucléaire.

Elle a dirigé dès 1951 la branche québécoise de la première formation de la famille politique sociale-démocrate le PSD qui deviendra le NPD. Sa feuille de route est longue et fastidieuse jusqu’au sénat où elle siègera neuf mois ayant atteint l’âge limite de 75 ans. Mais cette grande dame poursuivra son implication sociale jusqu’à son décès à l’âge de 85 ans en 1981.

Merci Thérèse Casgrain, notre société vous doit énormément et j’espère que notre gouvernement vous récompensera à votre juste valeur en reconnaissant votre implication dans le développement de notre société contemporaine.

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :