CuisineEtc

les petits plaisirs de la vie

Je mange avec ma tête… mais pas toujours


Je mange avec ma tête, un ouvrage d'Élise Desaulniers

Je mange avec ma tête, un ouvrage d'Élise Desaulniers

Ah, non! Pas un autre livre de bouffe me direz-vous en cette période du Salon du livre. Celui-là ne traite pas de cuisine mais de ce qui s’y trouve. En fait, ce livre d’Élise Desaulniers, s’adresse à tous, même aux gens qui ne cuisinent pas. Cet ouvrage sensibilise à l’éthique alimentaire, l’auteur explique comment nos choix alimentaires ont des conséquences non seulement sur notre santé mais sur celle des autres humains sans oublier celle des animaux et cela sans tomber dans la mièvrerie. Comme j’ai acheté un exemplaire bien que j’en ai reçu un de l’auteur, on peut dire que même mon billet est éthique.

Quand j’avais cinq ans, j’étais ovo-lacto-végétarienne! C’est ce que j’ai découvert en lisant ce livre. J’adorais le yaourt mais je détestais le lait quand à la viande, je me souviens de mes tête-à-tête avec des petits bouts saignants de steak froid dans mon assiette alors que je tenais tête à mes parents. C’est mon éducation alimentaire qui a fait de moi une omnivore tandis qu’Élise Desaulniers se qualifie d’ex-omnivore joyeuse.

J’avoue qu’il est difficile de ne pas être d’accord avec l’auteur même si je consomme de la viande d’autant plus que son ouvrage est  sérieusement documenté. Remarquez, je ne suis pas à ma première contradiction, je vous raconterai un jour ma période granola. Le poisson, le topo n’est guère mieux avec le saumon d’élevage et la pêche telle qu’on la pratique. C’est ce qui m’a déstabilisée car je ne peux pas faire souffrir juste un peu les animaux.  Je ne suis pas insensible aux problèmes de l’environnement, ni à l’exploitation des gens dans les pays en voie de développement. L’enjeu sur l’usage des pesticides, les OGM et le gaspillage alimentaire ne peut pas être passé sous silence. Comment être en désaccord avec une taxation de la viande pour sauver la planète? Tout cela et plus, si plusieurs choses sont connus de tous, j’en ai appris en lisant ce livre. Il donne matière à réflexion et il va modifier encore mes achats bien que je ne prévois pas devenir végétalienne du moins demain matin. En tous cas, je vais continuer à réduire ma consommation de viande et même de poisson et augmenter ma consommation de protéines autres qu’animales pour ma santé, pour la société et pour les générations futures.

Vous pourrez rencontrer Élise Desaulniers ce week-end au Salon du livre, vendredi 18 novembre de 19h à 20h30, samedi 19 novembre de 11h à 12h30 et dimanche 20 novembre de12h à 13h30. Loin d’être une ayatollah de l’alimentation, Élise Desaulniers permet d’élargir nos connaissances en la matière et d’assumer nos choix et de nous amener à les questionner.  

En bonus dans ce billet une recette que j’ai créée ce midi où j’applique le plus possible les principes éthiques de cet ouvrage.

tartine gourmande végétalienne, recette végétalienne, Cuisine, recettes de cuisine, Élise Desaulniers, Je mange avec ma tête

Tartine gourmande végétalienne

Recette : Tartine gourmande végétalienne

Rendement : 1 portion
Préparation : 5 minutes
Cuisson : 5 minutes
Cuisson de l’aubergine: 40 minutes

Ingrédients

  • 1 tranche de miche de pain grillée
  • 3 tranches de courgette coupée à l’horizontale
  • 1 petite tomate italienne canadienne tranchée
  • 1 petite gousse d’ail du Québec pressée
  • 1 c. à thé d’huile d’olive extra vierge extraite à froid pour le mélange
  • 1 c. à thé d’huile d’olive pour la cuisson
  • 1c. à thé de noix de pin hachées
  • 1c. à thé de poivron rouge du Québec grillé et pelé
  • 3c. à table d’aubergine cuite au four
  • 1c. à thé de basilic frais haché du Québec sans pesticides
  • Sel et poivre au goût

Méthode 

  1. Faire griller à broil au four un demi-poivron jusqu’à ce que la peau noircisse puis laisser tiédir et peler.
  2. Couper en deux une grosse aubergine et la déposer face première sur une plaque recouverte de papier parchemin, cuire au four 30-40 minutes à 350 degrés. Tiédir. Comment utiliser le reste et préparer un Baba ganoush. Recettes de Brutalimentation.
  3. Ajouter l’huile d’olive extra vierge, l’ail pressé, les noix de pin hachées, le basilic haché, saler et poivrer au goût et bien mélanger les ingrédients.
  4. Couper la courgette en deux puis en tranches horizontales. Trancher la tomate. Faire revenir dans une poêle avec 1 c. à thé d’huile d’olive ordinaire. N.B.  La cuisson élimine les propriétés de l’huile extra vierge extraite à froid.
  5. Tartiner la tranche de miche de pain grillée du mélange.
  6. Déposer par-dessus la courgette et la tomate.

J’ai complété mon repas avec une pomme Gala du Québec, un excellent café Terra Inca de la collection équitable biologique Van Houtte reçu en cadeau lors d’une visite industrielle et d’une savoureuse barre Granola La Fourmi Bionique, petits fruits assortis et amandes grillées, vérifié par Ecocert Canada reçu en cadeau au parcours gourmand FOUDICI, un nouveau carrefour gourmand situé au 360, Bd De Maisonneuve Ouest dont j’ai utilisé l’huile d’olive extra vierge Elea Creta dans cette recette.

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :