Les Carnivores infidèles – Jour 1


Catherine Lefebvre, nutritionniste lors du lancement de son livre Les carnivores infidèles

Catherine Lefebvre, nutritionniste lors du lancement de son livre Les carnivores infidèles

Lorsque mon frère et sa copine sont allés au cinéma voir le film Julie & Julia pendant la projection, elle lui a chuchoté à l’oreille « Ça ne te fait pas penser à quelqu’un? ». Ce n’est pas tout à fait mon histoire mais j’avoue que ça lui ressemble un peu. Cette fois, j’ai décidé de jouer le jeu mais de faire plutôt les recettes d’un ouvrage de cuisine végétarienne qui sort tout juste du four, écrit par la nutritionniste Catherine Lefebvre. Elle a l’âge de Julie mais elle est globe-trotter comme Julia et elle écrit un blogue l’Ethnogourmande  tandis que j’ai plutôt l’âge de Julia. Je ne vous donnerai pas les recettes mais celles de mes accompagnements car le livre est en plus une mine de renseignements que je vous invite à vous procurer. J’en ai d’ailleurs donné un exemplaire à mon frère.  

La semaine dernière, j’ai imposé à mes trois hommes des recettes provenant de ce livre qui regroupe les recettes de l’auteur, celles de blogueurs et blogueuses mais aussi des tranches de vie, des trucs et astuces, des informations nutritionnelles, santé, des statistiques et des données environnementales.

J’ai renoué avec les plaisirs de la cuisine végétarienne car à une époque j’étais ce qu’on appelait une grano. Pour ne pas effrayer mes hommes, j’ai opté pour les versions recettes traditionnelles car l’ouvrage contient plusieurs recettes de cuisine internationale. J’ai exclu volontairement les recettes contenant du tofu car ça ne fait pas l’unanimité chez nous. Plus tard, à petites doses, je vais tenter à nouveau d’introduire le tofu. Je leur sers quelques plats végétariens mais pas toutes les semaines et encore moins plusieurs jours consécutifs. En fait, je voulais tester combien de temps ils tiendraient sans viande. Et bien, c’est quatre jours! Sans mordre, mais je n’ai pas poussé trop loin le bouchon quand même.

Jour 1
Au midi, j’ai servie une gougère sur la route des épices, une recette de Marie-Pierre Bouchard, chroniqueuse, recherchiste et blogueuse  accompagnée d’une salade de laitue et de jeunes pousses d’épinards. Cette pâte à choux fourrée de fromage gruyère et sa farce aux légumes épicés au curry est savoureuse. C’est un plat épicé comme je les aime, un peu comme un genre de pizza indienne mais sans croûte au centre. Je vais la refaire car elle a plu à tout le monde.

Gougère sur la route de la soie de la blogueuse Marie-Pierre Bouchard

Gougère sur la route de la soie de la blogueuse Marie-Pierre Bouchard

Le soir, j’ai servi Aussi sexy qu’un pain de viande, une recette de Katerine-Lune Rollet, une communicatrice gourmande et animatrice de médias sociaux. Le pain aux lentilles de son enfance parfumé au clou de girofle est vraiment réconfortant et délicieux, j’ai adoré. Cette recette m’a d’ailleurs donné une idée, à suivre.

Aussi sexy qu'un pain de viande

Aussi sexy qu'un pain de viande

 J’ai servi en accompagnement de la courge musquée que j’ai coupée en tranches sans la peler. J’ai saupoudré un peu de muscade. J’ai mis au four sur une plaque légèrement huilée, à mi-cuisson du pain. Délicieux avec un ketchup aux fruits maison. Une autre recette à refaire mais plus pour moi et mon mari, les soirs où le nid est vide. Remarquer, mes fils n’aiment pas plus le pain de viande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s