CuisineEtc

les petits plaisirs de la vie

Cabane à sucre au Pied de Cochon


cabane à sucre au Pied de cochon © CuisineEtc

cabane à sucre au Pied de cochon © CuisineEtc

Quand j’ai reçu cette invitation de Nathalie Rivard qui rédige le blogue Foodies Emporium pour la cabane à sucre au Pied de Cochon, l’endroit affichait complet. Je me suis dit voilà ta chance. «Merci, Nathalie de m’avoir fait découvrir un endroit qui m’a réconcilié avec la cabane à sucre.» Gargantuesque mais fabuleuse que cette expérience gastronomique, à faire au moins une fois dans sa vie.

Salade garnie d'oreilles de Christ © CuisineEtc

Salade garnie d'oreilles de Christ © CuisineEtc

J’ai a*do*ré, tout était excellent, de première qualité, fabuleux, créatif et goûteux, et un must pour une cuisinière… plusieurs plats que je ne cuisine pas. Oreilles de Christ en salade avec noix de Grenoble, méga dés de jambon et de cheddar crémeux nappés d’une vinaigrette à l’érable. Sushis anarchiques aux cretons et saumon, ça prend du culot! J’ai aimé à ma grande surprise cet accord inusité. Les desserts, même ceux qui n’ont pas la dent sucrée seront conquis, nougat glacé hallucinant, crème glacée et barbe à papa à l’érable et même des crêpes frites dans la graisse de canard pour en nommer que quelques-uns.  

sushi creton et saumon  © CuisineEtc

sushi creton et saumon © CuisineEtc

La mère nourricière va de temps en temps au resto mais la cabane à sucre, ça remonte à Mathusalem. La dernière fois, les garçons étaient enfants. Le voisinage avait organisé une sortie de quartier dans un de ces endroits commerciaux qui ont peu à voir avec la cabane à sucre de mon enfance. Nostalgique oui! Oh, que oui! Mais bon les temps changent. Mieux vaut tard que jamais, voici ma première visite à la table du réputé chef Martin Picard dans la version cabane à sucre revisitée.

huîtres sur lit de gros sel © CuisineEtc

huîtres sur lit de gros sel © CuisineEtc

Premier service, des huîtres sur un lit de gros sel, fabuleuses mais pas très traditionnel.

soupe aux pois et foie gras © CuisineEtc

soupe aux pois et foie gras © CuisineEtc

Suivi d’une soupe aux pois avec dés de foie gras, moelleux et fondants. Soupirs! Juste en y repensant.

crêpes au sarrazin et esturgeon fumé

crêpes au sarrazin et esturgeon fumé

Puis, des petites crêpes de sarrasin et esturgeon fumé avec garniture de confit d’oignons et crème sure. Un style blinis particulièrement savoureux. J’ai bien l’intention de reprendre cette idée à la maison. 

Ensuite, salade mixte, romaine, épinards, garnie d’oreilles de Christ (grillades de lard), noix de Grenoble, méga dés de jambon, fromage cheddar crémeux, vinaigrette à l’érable. Je vous l’ai montrée plus haut. Cette vinaigrette, c’est un autre truc à refaire.

Sushi cretons et saumon sauce soya et érable. Très surprenant mais bon.

Omelette de homard © CuisineEtc

Omelette de homard © CuisineEtc

Omelette soufflée avec garniture de homard et de pommes de terre rissolées. Aérien, fin et savoureux. Belle trouvaille.

Fèves au lard fumé et fromage cottage, allure impossible mais délicieux à souhaits.

poulets de Cornouailles © CuisineEtc

poulets de Cornouailles © CuisineEtc

Poulets de Cornouailles grillés têtes et pattes incluses, avis aux cœurs sensibles, accompagnés de gnocchi.

épaule de porcelet à l'érables © CuisineEtc

épaule de porcelet à l'érables © CuisineEtc

Épaule de porcelet, bâtonnets de navet et carotte glacés à l’érable. Comme c’était le dernier plat, j’en ai repris, vraiment cochon.

nougat glacé - crêpes frites - tarte tatin © CuisineEtc

nougat glacé - crêpes frites - tarte tatin © CuisineEtc

La finale, nougat glacé casqué de chocolat avec une crête de barbe à papa à l’érable. Spectaculaire et extraordinaire.

Crêpes frites dans la graisse de canard. Intéressant pour la texture mais sans plus.

Tarte tatin à la pomme caramélisée à la perfection et surmontée d’une boule de glace à l’érable.

tire d'érable © CuisineEtc

tire d'érable © CuisineEtc

Et la tire d’érable sur glace, le seul bémol, j’aurais aimé la déguster dehors sur la neige mais au moins, j’ai pu me sucrer le bec. La tire, c’est un incontournable de la cabane à sucre. Le goût, la texture, c’est sublime, mon sucre préféré, toute autre matière sucrante peut aller se rhabiller. Jamais sans mon sirop d’érable.

No comments yet»

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :